Informations générales

Thérapie complémentaire intensive du cancer en Allemagne avec le Dr. Maar

Chères patientes, chers patients,

Je vous souhaite la bienvenue sur mon site. Vous trouverez ici des informations pertinentes sur la thérapie complémentaire intensive du cancer selon le Dr. MAAR.

  • Thérapie complémentaire du cancer à Düsseldorf depuis plus de 25 ans
  • Thérapie adaptée à tous les types de tumeurs, en particulier les carcinomes de la prostate
  • Cabinet spécialisé pour le traitement de l’hyperthermie

Veuillez me contacter par téléphone au +49 211 179 55 63ou par courriel (dr.maar@hoffnung-gegen-krebs.de), si vous souhaitez prendre un rendez-vous ou si vous avez des questions sur l’étendue et le déroulement du traitement.

Principaux champs d’application et objectifs de la thérapie

Dans le cadre de notre thérapie intensive contre le cancer, nous souhaitons lutter contre les métastases, qui représentent la première cause de décès dans environ 80 % des maladies cancéreuses. Les stades préliminaires tels que les micrométastases (petites métastases) peuvent également être combattus. Si une opération n’est pas possible, d’autres mesures médicales conventionnelles, telles que la chimiothérapie, peuvent être efficacement accompagnées par une thérapie intensive du cancer en parallèle.

Nous recourons à la thérapie intensive contre le cancer depuis plus de 25 ans.

De nouvelles voies dans le traitement du cancer

Le Dr. Klaus Maar, médecin praticien et auteur, ouvre de nouvelles voies dans la thérapie du cancer. En tant que médecin conventionnel et naturopathe de formation, également ancien directeur de la clinique universitaire d’urologie de Düsseldorf, les échecs de la médecine conventionnelle (environ une personne sur quatre décède du cancer) l’ont incité il y a quelque temps à fonder sa propre clinique de jour et à appliquer de nouvelles approches thérapeutiques.

Concept de traitement unique

Le traitement classique du cancer tente de détruire la tumeur, mais y parvient trop rarement. La naturopathie habituelle essaie quant à elle simplement d’améliorer le système immunitaire et d’aider le corps à se défendre lui-même, mais dans le cadre de cette maladie grave, ce traitement est insuffisant.

Avec notre concept complémentaire unique, nous ciblons les deux en même temps : la destruction des cellules cancéreuses et le renforcement du système immunitaire. Les thérapies médicales conventionnelles sont combinées, si nécessaire, avec la thérapie complémentaire biologique intensive du cancer que nous avons développée.

Eléments de notre thérapie intensive

La base du concept de traitement est une thérapie biologique intensive du cancer (thérapie combinée). D’une part, il doit renforcer le système immunitaire et d’autre part, affaiblir ou tuer les cellules de la tumeur, les métastases et surtout les micrométastases.

En général, la thérapie est initiée lors d’une 1ère phase de traitement longue, pouvant durer jusqu’à 5 semaines, 45 heures par jour (du lundi au vendredi, les week-ends restent libres). Une fois la 1ère phase terminée, il faut répéter les thérapies de plus courte durée après un certain temps, en fonction des résultats des contrôles médicaux conventionnels et de l’état du patient. Ces séances répétées sont importante pour un succès thérapeutique durable !

Les différentes mesures s’appuient sur trois ou quatre piliers :

1) Médicaments par voie orale (entre autres)

  • Enzymes
  • Préparations pour le thymus
  • Préparations à base d’orties
  • Vitamines
  • Oligo-éléments
  • Restauration de la flore intestinale

2) Médicaments percutanés

  • Thérapie hormonale bioidentique pour les cancers hormono-dépendants tels que le cancer du sein, de l’utérus et de la prostate

3) Thérapie intraveineuse

  • Perfusions de gui à forte dose [1]
  • Peptides du foie (par voie intraveineuse)
  • Magnésium, sélénium et vitamine C fortement dosés
  • Traitement par instillation de gui et d’ozone (pour les carcinomes intestinaux et de la vessie)
  • Sélénium
  • Ozonothérapie hyperbare
  • Perfusions naturopathiques immunostimulantes

4) Mesures mécaniques

  • Hyperthermie du corps entier[2]
  • Hyperthermie profonde locale[3]
  • Ozonothérapie
  • Hydrothérapie du côlon

D’autres mesures :

  • Entrées d’ozone
  • Eau potable à l’ozone
  • Nettoyage avec de l’eau ozonisée
  • Application d’huile d’olive ozonisée
  • Thérapie neurale (p. ex. colonne vertébrale)
  • Conseils nutritionnels (mot-clé : régime contre le cancer)
  • Discussion sur les questions, par exemple sur la thérapie à la vitamine B17, etc.

 

Commentaires :

1] Perfusions de gui à forte dose
Les procédures d’hyperthermie mentionnées ci-dessus sont appliquées alternativement pendant une longue période et sont intégrées dans les perfusions quotidiennes de gui. Après avoir vérifié que le gui est bien toléré (sur plus de 1 000 patients traités jusqu’à présent, huit présentaient une forte intolérance), on augmente rapidement la dose. Pour obtenir l’apoptose des cellules tumorales (mort des cellules tumorales), une thérapie intraveineuse à forte dose est nécessaire.

[2] L’hyperthermie du corps entier
Il sert à renforcer le système immunitaire et aide ainsi à combattre les tumeurs

[3] Hyperthermie profonde locale
Dans cette procédure, les ondes radioélectriques créent un champ électrique à l’intérieur du corps dans les cellules tumorales, les métastases et les micrométastases, qui peuvent les déstabiliser ou les détruire de façon sélective. Selon l’emplacement anatomique, un générateur d’ondes peut être placé sur les foyers de maladie correspondants.

Veuillez me contacter par téléphone au +49 211 179 55 63ou par courriel (dr.maar@hoffnung-gegen-krebs.de), si vous souhaitez prendre un rendez-vous ou si vous avez des questions sur l’étendue et le déroulement du traitement.